Maman

Publié le par GALET

Maman  Je serai l’album de tes images perdues,

  L’aiguille de l’horloge de tes jours,

  Je serai la preuve de ta vie

  Et le pas qui guide ta démarche.

  Je serai tout à la fois ta fille,

  Ta mère ou qui tu veux

  Pourvu que tu les aimes.

  Je serai le filtre de tes colères

  Et m’en consolerai.

  J’apprendrai à jouir de l’instant

  Où tu me dis « chérie »,

  Sans savoir si c’est à moi

  Que vraiment tu le dis.

  J’essaierai de fuir le désespoir

  Et de cacher mes pleurs

  Pour te voir sourire.

  J’apprendrai à ne pas te brusquer

  Pour ne pas effrayer

  Ce qui reste de toi.

  C’est ce que je disais

  Lorsque tu étais là :

  Je serai, j’essaierai, j’apprendrai…

Publié dans Le carnet de poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Quichottine 21/06/2010 16:07


Comme tu ne vas pas être là pendant un moment, il faut que je commence à relire ton blog à l'envers... tu ne crois pas ?


VITA 03/06/2010 13:28


VITA


lizagrèce 30/05/2010 23:51


Très émouvant ...


Siratus 30/05/2010 22:51


Douce nuit, Galet. Ton poème est très "fort", je ne sais l'exprimer autrement. Très gros bisous amicaux


GALET 30/05/2010 23:23



Coup de blues sous un ciel gris...Ca y est, c'est fini ! Je t'envoie une bise en express par mouette rieuse !



Quichottine 30/05/2010 00:30


Nous avons plus en commun que je ne le pensais... mais je crois que je le savais.

Si je te dis que je n'ai pas, à l'instant, les mots qu'il faudrait... ne vais-je pas te décevoir ?

Je reviendrai... Tes verbes sont importants.

Je t'embrasse fort, Galet.


GALET 30/05/2010 00:36



Ces mots-là, déjà, suffisent. Merci...Bises à d'une maman à une autre.